Oh Afrique

Rien que cette pensée éthérée, pour toi

Que puis-je faire pour t’être utile!
Je ne suis que cendre et poussière
En plus grâce à toi, berceau de l’humanité et terre de mes aïeux, je dois la vie et la joie de vivre
Puissent mes lèvres s’ouvrir, ma langue se délier et ma voix chanter tes gloires et épopées.
Ta noblesse et richesse nous gonflent d’orgueil.
Nous promettons solennellement que, nous tes bien-aimés, nous
te rebâtirons, et plus forte, plus belle et fière
A ton amour et appel nous répondrons et resterons fidèles.
Nos cœurs vibrant de fierté, chanteront tes prouesses.
Cher continent, vers l’avenir lève les yeux,
Il est plein de promesses.
Ecoute ta diversité vive et joyeuse,
émanant des cœurs de ceux que tu as nourris,
valeureux guerriers, se battant pour te reconquérir, te reconstruire
Surtout pour te couvrir de paix et de prospérité
De nos veines coule ce sang majestueux,
Hérité de nos vaillants et martyrs ancêtres.
Même si dépossédée et meurtrie depuis tant de temps,
Nous te promettons que, ce que tu ne détiens pas aujourd’hui
Te parviendra quand tu seras prête à le recevoir,
des mains même de ceux que tu chéris.

Mukankubana, M. C.
Ecrit exclusivement pour RIEASDA-INAEDAD

© 2004 by RIEASDA-INAEDAD. Tous droits reservés.

 
2001 Lorem Ipsum Dolor Sic AmetConsectetur LorumIpsumDolorSic AmetConsectetur